Dernières news

Partager

DESINTOX : LE GÉNÉRAL MAJOR AKILI MUNDOS N'EST PAS EN CONTACT AVEC L'ÉTAT ISLAMISTE A L'EST DE LA RDC.

C'est depuis ce dimanche 21 avril 2019 que le patron de la 33é Région Militaire Général Major AKILI MUHINDO Charles dit MUNDOS fait pour une nouvelle fois objet d'une détractation sur les réseaux sociaux.

En effet, un poste émanant du compte Facebook appartenant a un certain Maître David BEYLARD datant de ce dimanche 21 avril 2019 et relayé par d'autres internautes alerte faussement l'opinion nationale qu'internationale sur une prétendue interception par la Monusco et les services de renseignements américains des certaines conversations téléphoniques entre le Général Major AKILI MUNDOS Charles et l'Etat Islamique dans l'est de la RDC avec qui selon lui ce dernier coopérerait.

" La Monusco et les services de renseignement Américain viennent d'intercepter des communications téléphoniques qui indiquent que le général AKILI MUHINDO MUNDOS, un officier des FARDC proche du dénommé Joseph Kabila travailler en intelligence avec l'Etat Islamique dans l'est de la RDC" indique une partie de cette publication.

Contacté à ce sujet, la mission onusienne au Congo (MONUSCO) qui condamne cet acte dit ne pas être au courant de ces informations et affirme ne pas disposer d'un quelconque échange téléphonique de ce haut officier de l'armée Congolaise  allant dans ce sens.

A elle d'ajouter que des telles pratique émanent des personnes qui par mauvaise foi veulent refroidir les bonnes relations existant entre elle (MONUSCO) et les FARDC qui restent son partenaire de sécurité.

En réaction à cela, le Numéro un de l'armée régulière au Sud-Kivu Kivu et dans une partie de la province de Maniema Général Major AKILI MUNDOS Charles, rejette ces accusations formulées  contre sa personne.

Celui-ci qui dit être touché par ce nouvel acharnement non justifié de certaines personnes contre lui car des telles actions  étaient dans le passé à la base des certaines sanctions étrangères lui imputées faussement pour fragiliser sa lutte nationaliste.

Ce officier des FARDC affirme toutefois que les services habilités sont déjà à pieds d'œuvre pour mettre la main sur l'auteur de cette nouvelle fausse information afin qu'il soit traduit en juste, chose qui servira de leçon aux autres agissant dans le même sens ainsi contribuer au combat contre la propagation des intox et imputations dommageables. 

Pour rappel, c'est depuis quelques années maintenant que le Général Major AKILI MUHINDO Charles dit MUNDOS, est victime des fausses accusations venant des certaines personnes instrumentalisées pour décourager l'esprit nationaliste qu'il incarne.
Elie TSONGO/DEPECHE EDTV

Partager

Nos partenaires