Dernières news

Goma: La Police fait usage disproportionné de la force pour disperser les militants de la LUCHA en Sit In devant le QG de la Monusco

Il a fallu seulement quelques minutes seulement pour que le sit in du mouvement LUCHA de ce lundi 26 mars 2018 devant le Quartier Général de la mission Onusienne à Goma avec comme but de soutenir le renouvellement du mandat de la Monusco qui expire ce 31 mars 2018 mais aussi demandé a ce que les Nations Unies active une nouvelle pression sur  Joseph Kabila afin qu'il démissionne de ses fonctions, se transforme en une altercation entre ces jeunes manifestants et les éléments de la Police Nationale congolaise d'employés au rond-point des banques pour empêcher la tenue cette manifestation.

Monsengwo  invite la Jeunesse à prendre ses responsabilités
On attendait Monsengwo sur le plan politique. Le Cardinal à rencontré les attentes des Congolais. Au cours de son homélie de ce Dimanche des Rameux, l'archevêque à carrément poussé les Jeunes Kinois à prendre leurs responsabilités. L'homme de Dieu à convié la Jeunesse de Kinshasa à une prise en charge totale  face à l'échec de la classe politique dirigeante en RDC.
Connu pour ses positions tranchées envers le régime Kabila qu'il a déjà traité de médiocre, Monsengwo à demandé à la Jeunesse de redresser la barre. Il à demandé à ce sujet à la Jeunesse de prendre  en charge sa vie, la vie des autres et surtout celle de la Nation.
Face à la misère, Monsengwo condamné les Universitaires Congolais qui restent en Europe après leurs études au lieu de venir participer à la Construction du pays. Attendent ils que les autres viennent le faire à leur place, se demande le Cardinal visiblement angoissé. Il est grand  temps, soupire-t-il, qu'ils reviennent remettre le pays sur le  rail avant de demander à la Jeunesse de comprendre que l'avenir du pays leur appartient et qu'il est devenu ce temps pour prendre en charge sa vie, la vie des autres et celle de sa Nation. Mais qui devrait aider la Jeunesse dans cette entreprise? La dessus Monsengwo n'hésite pas.

 

L'Alliance MP/PALU soumise à rude épreuve
En dépit de son âge avancé, Antoine Gizenga à dernièrement rendu visite à Joseph Kabila au Palais de la Nation. Le Patriarche est allé rappellera à Kabila le respect de ses engagements pris en 2006 à l'occasion de la signature d'un Accord entre la MP et le PALU.
Selon le Secrétaire Général du Palu, cette Alliance serait basée sur une réciprocité  symétrique liée au soutien par le PALU du candidat de la MP à la Présidentielle durant deux mandats successifs, soit de 2006 à 2016 et du soutien par la MP du Candidat du PALU à la Présidentielle post 2016
Pour les Analystes, le RAÏS se trouve devant un dilemme cornélien.
Soit il demande à ses troupes  de respecter l'engagement en battant campagne pour le candidat du PALU, auquel cas il va s'aliéner le soutien d'une grande partie de ses lieutenants prêts à tout sauf à cela.
Au cas contraire Kabila perdrait également le Bandundu et une partie de la province de Kinshasa où il apparaîtrait comme quelqu'un qui ne respecte jamais la parole donnée.
Comme on le voit, dans tous les cas de figure Kabila va sortir amoindri.

 

Julien Paluku: "les JDJ doivent être une occasion pour la construction du pont de paix sur base du vivre ensemble"

Les Journées Diocésaines des Jeunes (JDJ) doivent être une occasion pour les participants de construire le pont de la paix sur base du « vivre ensemble », surtout que « personne n’a choisi de naître dans sa communauté », a recommandé le Gouverneur  du Nord-Kivu, Julien Paluku Kahongya.

Dans son allocution, il a transmis aux jeunes un message d’espoir, rappelant que « tous les Etats du monde sont passés par des étapes comme les nôtres » , et que ce qui est important pour les jeunes est de se mettre en tête que la
« situation que traverse la RDC est passagère et qu’elle doit être positivée ».

Il a ainsi appelé les jeunes à unir les efforts pour changer l’image du pays à travers la persévérance dans le travail avec un accent particulier sur l’agriculture, socle de toutes les économies au monde.

 « L’agriculture est le seul domaine qui offre de l’emploi à tout le monde et dans tous les Etats du monde l’Agriculture du développement », a conseillé Julien Paluku avant de fustiger l’abandon de ce secteur au profit de la politique surtout qu’aucun domaine n’est à négliger pour prospérer.

Sous-catégories

Nos partenaires