Dernières news

La population de Lubero ne sait plus où enterrer ses morts

Les habitants du territoire de lubero dans la nord de la province du Nord-Kivu ne savent plus où enterrer leurs morts après l'épuisement l'espace d'inimation Musingira.
A la base, il n’y a plus de place pour l’enterrement des morts au cimetière public de Musingira en commune de Lubero. Les habitants de la place lancent ce cri d’alarme aux autorités compétentes en décriant la profanation des tombes.

Les négociations avec Kampala pour la libération de 92 pêcheurs Congolais sans issu favorable. 

Dépêchée par le gouvernement provincial du Nord-Kivu à Kampala pour libérer les 92 pêcheurs, arrêtés avec leurs instruments de pêche, par la marine ougandaise sur le lac Édouard, la délégation Congolaise vient de rentrer au pays dans la journée de jeudi 12 juillet sans aucun de ces captifs.

Représentant des pêcheurs de Kyavinyonge à ces négociations,  Katembo Kataliko à révéler que la mission n'a pas connue une fin favorable qui est l'obtention de la libération de ces 92 pêcheurs congolais encore détenus en Uganda tout en indiquant que cette question sera débattue lors de la prochaine réunion qui aura lieu à Kasese en Uganda entre la RDC et la pays de Yorary Kaguta. 

Le célèbre Kass-Kassereka et un autre commerçant de Bukavu arrêtés à Addis-Abeba, le Collectif des commerçants pointe du doigt Ethiopia Airlines

Le collectif des Commerçant du Nord et Sud-Kivu ont fait un sit in devant les installations de l'agence Ethiopian Airlines dans LA journée de ce lundi 09 juillet 2018.

Ces derniers réclamaient le relâchement immédiat et sans condition des opérateurs économiques Kasereka Sadiki Mutange de Holà et Machara Balemba Janvier de Bukavu porteurs des billets de voyages 071-2120669777 et 071-2120493659 de cette compagnie d'aviation arrêtés à Addis-Abeba respectivement en date du 01 juillet et 08 juin 2018 par les services de sécurité Éthiopienne alors qu'ils se rendaient en Chine.

Après un échange avec les responsables de Ethiopian Airlines, le collectif des commerçants de Goma qui a déploré ces incidents a accordé un délai de 48 heures à cette compagnie pour que ce deux opérateurs économiques soient remis en liberté et que leur argent confisqué soit également remis sans quoi ce collectif passera ad' des actions des grandes envergures.

Goma : Mesure de grâce présidentielle pour 56 détenus en marge de la fête du 30 Juin. 

Ils sont au total 56 détenus accusés des faits bénins qui viennent d'être remis en liberté dans l'après-midi de ce vendredi 29 juin 2018 à la prison centrale Munzenze de Goma chef-lieu du Nord-Kivu par Gouverneur de province. 

À en croire Julien Paluku Kahongya, les bénéficiaires de cette  libération ne doivent pas considérer cela comme étant fonction de la légèreté des faits pour lesquels ils ont été inculpé mais  plutôt comme mesure de grâce présidentielle que le Chef de l'Etat a accordé à ces dernier en marge de la fête ces ce 30 juin marquant le 58 iem anniversaire de l'indépendance de la République Démocratique du Congo.

Dans ce bref conseil du chef de l'excutif provincial du Nord-Kivu aux bénéficiaires de cette mesure de grâce présidentielle de ne plus retourner aux pratiques  pour lesquelles ils ont été arrêté dont l'appartenance à des groupes armés pour la plus part d'entre eux et d'aller sensibiliser les autres jeunes à ses désolidariser avec ces mouvement insurrectionnels.

Sous-catégories

Nos partenaires