Dernières news

RUTSHURU/RUGARI: suite à un crise de jalousie une femme militaire se tue après avoir assassiné son  mari et un autre militaire 


3 militaires dont une femme morts c'est le bilan des tirs qui ont eu lieu ce lundi 15 octobre 2018 matin dans la localité de RUGARI à 30 kilomètres au nord de la ville  de Goma chef-lieu de la province du Nord-Kivu.

A la base de cet incident, une dispute conjugale entre la femme d'un des militaires morts qui accusait son mari  d'avoir une concubine. Ainsi sous le coup de la colère la femme militaire a pris son arme  dont elle s'est servi pour tirer sur son mari qui a rendu l'âme sur le champ.

Les ADF attaquent le General Marcel MBANGU MASHITA en pleine réunion à son l'état-major et tuent certains de ses hommes. 

Le Général MBANGU MASHITA Marcel commandant des opérations SOKOLA 1 vient de faire l'objet d'une attaque ce jeudi 04 octobre 2018 pendant qu'il tenait une réunion avec son staff à son état-major.

Le bilan provisoire avancé par des sources sur place fait état de quatre militaires dont un Major chef escorte du Général MBANGU MASHITA Marcel qui seraient assassiné. 

Beni-ville: 20 morts et 25 blessés bilan provisoire de l'incursion des présumés ADF à PAÏDA et MUPANDA

20 personnes tuées dont 15 civiles 5 militaires, 25 autres gravement blessées et admise à l'hôpital général  de référence  de Béni, 4 maisons incendiées et plusieurs personnes kidnappées  tel est le bilan provisoirement établi après l'incursion des présumés rebelles Ougandais d'ADF dans la soirée de samedi 22 septembre 2018  dans la ville de Béni en territoire portant le même nom au Nord-Kivu.

Des sources sur place renseignent que c'est vers 17h locale que des tirs et détonations d'armes lourdes se sont fait entendre dans le quartiers PAÏDA et MUPANDA dans la partie est de la ville de Béni ou les habitants craignant pour leurs vies ont du se déplacer pour le centre-ville où les tirs ont atteint quelques heures après et qui jusqu'à tard dans la soirée.(23h30) chose qui a tourné les activités au ralentie.

DES CÉRÉMONIES COMMÉMORATIVE DE L’ASSASSINAT DES COMBATTANTS DE L’UDPS

L’union pour la démocratie et le progrès social, en sigle UDPS, organise ce mercredi 19 septembre 2018, à la permanence de LIMETE, à Kinshasa, une cérémonie commémorative de l’assassinat de huit de ses combattants calcinés le 19 septembre 2016 à zéro heure, par un groupe des commando armés des armes de guerre et de bouteilles d’essence qu’ils ont aspergés sur les pauvres combattants avant de les calciner tous. Jusqu’à l’heure où nous sommes sous presse, aucune enquête officielle n’a jamais déterminé les responsabilités dans ce massacre horrible de l’histoire de la RDC, mais chacun connait d’où le coup était venu. Donc l’UDPS demande à ses combattants de se rendre nombreux ce mercredi 19 septembre 2018 à sa permanence pour prendre part à cette série d’hommage en mémoire de ces dynes fils et martyrs de la démocratie.

Sous-catégories

Nos partenaires